Des poèmes dans Guipry-Messac

En lien avec leur projet « Les jardins poétiques », tous les élèves de l’école ont écrit un ou plusieurs poèmes. Afin de les partager, de les publier d’une certaine manière, ils ont décidé de les mettre à disposition des habitants et de ses promeneurs en les exposant sur plusieurs sites connus de Guipry-Messac.  Pour connaître les lieux où nos fabuleux poètes ont exposé leurs œuvres, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous ; il vous donnera accès à une carte détaillée (côté Guipry), créée par les élèves de CM2.

https://www.thinglink.com/scene/1035899554043527171

D’autres poèmes sont, bien sûr, exposés côté Messac : à la Médiathèque et à la salle polyvalente

A profiter  en famille, seul ou avec des amis, un soir de printemps ou un dimanche ensoleillé, l’exposition durera jusqu’à la fin de l’été. Tous les élèves et toute l’équipe éducative vous souhaitent une belle balade poétique.

La grande aventure de Polochon

Il était une fois, un âne qui se prénommait : Polochon. Malheureusement, il était triste de ne pas trouver d ‘amis. Il alla voir Cocodette la poule et lui demanda : «Veux-tu jouer avec moi ?» Cocodette refusa.

Il alla voir Moumoute la vache et lui demanda : «Veux-tu jouer avec moi?» Elle lui répondit : «Je ne peux pas parce que je broute de l’herbe. »
Il partit voir Ronron le cochon et lui dit : «Peux-tu jouer avec moi?» Il lui répondit : «Désolé je ne peux pas car je me roule dans ma boue» Il se rendit chez le bèbè mouton pour lui demander. «Peux-tu jouer avec moi?»Bèbè ne lui répondit pas. Mais tout à coup,un chien féroce courut après Polochon et lui mordit la patte.Le fermier Sébastien vit Polochon avec du sang.
Il appela Aurélien le vétérinaire.Il lui mit un pansement pour que le sang ne coule plus.Quand les animaux de la ferme virent ça ils attaquèrent le chien féroce. Mais l’animal s’en alla.

Le soir venu, Ronron, Bèbè, Cocodette, Moumoute, dinèrent entre amis .Ils jouaient aux cartes lorsque le chien arriva pour s’excuser : «Je suis désolé Polochon» et Polochon répondit : «Viens faire la fête avec nous!Polochon

 

Candice et Thomas