Première Assemblée à l’école Saint-Michel

Ce vendredi 10 septembre, les classes se sont retrouvées sur la cour de l’école pour se saluer en cette nouvelle année scolaire. Le chant de l’école Saint-Michel a ouvert ce rassemblement.

La bénédiction des cartables

Nous avons accueilli le Père Claude pour lancer cette année scolaire.

Chaque enfant et adulte est arrivé à l’Assemblée avec son cartable. Le Saint Patron de l’école a été présenté par des élèves de la classe de CE2-CM1 : Saint-Michel, dont on trouve la statue sur la façade de l’école, avenue du port.

L’Archange Saint Michel est le chef de tous les anges du ciel. Archange veut dire celui qui commande les messagers de Dieu. Son nom Mi-ka-El signifie « Qui est comme Dieu »  

Il porte toujours une épée ou une lance et une armure car c’est un guerrier qui a mené les armées du Paradis contre Lucifer et ses anges rebelles, les repoussant au-dessus des nuages et les faisant tomber en Enfer.  

Sur les statues, on le voit en train d’écraser le Mal sous ses pieds, sous la forme d’un serpent ou d’un dragon.  

Il est aussi représenté avec une balance à la main pour peser et juger les âmes des morts. 

Tous les enfants ont chanté en choeur et avec entrain « Grand comme ça ». La chorégraphie a ravi tout le monde !

Père Claude a béni les cartables et toutes les personnes qui travaillent à l’école pour bien grandir et passer une belle année scolaire !

La Première Guerre Mondiale

 

Après plus de deux mois de travail autour de la Première Guerre mondiale ainsi que de nombreuses recherches sur les circonstances de la mort des soldats de Guipry-Messac, les élèves de l’école St Michel et notamment de la classe Calypso, se sont recueillis, le 11 novembre, autour du monument aux morts, lors du centenaire de la commémoration de l’armistice de la Première Guerre mondiale. Voici quelques photos de l’événement.

A la soupe

Les élèves de PS, MS et GS de la classe de Yannick et les élèves de la classe Calypso ont mis la main à  la pâte pour préparer une soupe géante. Après avoir récolté les légumes du potager, ils ont épluché, lavé, découpé, cuit, mixé les ingrédients nécessaires pour réussir une belle soupe : pommes de terre, courgettes et Kiri. Le 18 octobre, c’est donc avec beaucoup de fierté qu’ils ont invité leurs parents à venir déguster leur soupe.

Bonjour de la Calypso

Cela va faire un mois que nous avons quitté nos lunettes de soleil et notre maillot de bain pour retourner sur les chaises de l’école. Un mois et déjà de nombreux projets en tête pour cette année 2018-2019. D’ailleurs nous avons déjà choisi un nom pour notre classe, Calypso (nous vous en dirons plus dans l’année…).

Voici en diaporama, un bref aperçu de notre premier mois.

 

 

 

Des poèmes dans Guipry-Messac

En lien avec leur projet « Les jardins poétiques », tous les élèves de l’école ont écrit un ou plusieurs poèmes. Afin de les partager, de les publier d’une certaine manière, ils ont décidé de les mettre à disposition des habitants et de ses promeneurs en les exposant sur plusieurs sites connus de Guipry-Messac.  Pour connaître les lieux où nos fabuleux poètes ont exposé leurs œuvres, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous ; il vous donnera accès à une carte détaillée (côté Guipry), créée par les élèves de CM2.

https://www.thinglink.com/scene/1035899554043527171

D’autres poèmes sont, bien sûr, exposés côté Messac : à la Médiathèque et à la salle polyvalente

A profiter  en famille, seul ou avec des amis, un soir de printemps ou un dimanche ensoleillé, l’exposition durera jusqu’à la fin de l’été. Tous les élèves et toute l’équipe éducative vous souhaitent une belle balade poétique.

Le Jardin Poétique

Depuis fin novembre, les élèves de la classe de CM2 s’affairent à mettre en place les bacs qui accueilleront les plantations de toute l’école.

Poncer les bacs et les lasurer au pinceau furent leurs premières tâches pour préparer, au mieux, les futures jardinières à traverser les saisons.

Puis, munis de pelles et de brouettes, nos « jardiniers en herbe » transportèrent la terre de la remorque (apportée par Mr Aubert) aux bacs, placés dans les différents recoins de la cour de l’école ; un vrai travail de fourmi. Enthousiastes, tous ont mis la main à la pâte sans renverser un seule motte de terre.